L’effet « Frozen »

Nous avons parlé de la chaîne américaine Fox ce matin en classe et, comble du hasard, je viens de tomber sur cet article détaillant un reportage diffusé sur la chaîne télévisée idéologiquement conservatrice au sujet du film d’animation Frozen. Attachez bien votre tuque et assurez-vous  d’être solidement assis: on y accuse le film d’animation d’être subversif et dangereux de par son ’empowerment’ des femmes qui se fait au détriment des hommes! Autrement dit, Frozen est nuisible pour les garçons puisqu’ils y sont dépeints comme des niais ou comme des antagonistes, alors que les personnages féminins sont représentées comme émancipées et en contrôle de leur destin (tout en continuant d’incarner les canons de beauté habituels). Comment les jeunes garçons pourront-ils faire pour s’extirper de cette représentation unidimensionnelle et restreignante de leur genre?!?!

Étudiants, je vous invite à écouter la vidéo qui se trouve dans cet article, et à commenter ici-bas ou au sein de votre propre blogue ce topo complètement hallucinant. Pour ma part, je vous promets de revenir là-dessus en classe de façon tout à fait calme et posée…

Publicités

A propos The Prof

Un professeur de communication et de cinéma qui s'initie au merveilleux monde du blogue pédagogique dans le cadre de plusieurs de ses cours.
Cet article a été publié dans Cinéma, Culture générale, Féminisme, Télévision. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’effet « Frozen »

  1. kallystane dit :

    C’est assez fou de voir qu’au premier film du studio de Walt Disney où les protagonistes qui sont des femmes qui brisent les préjugés de la princesse en détresse fait tellement de mécontentement qui sont ouvertement dit.

    Voir un aussi gros studio américain marcher sur de vieux principes qui a longtemps soutenue (le roi lion est un bon exemple de l’infériorité de la femme) montre que tous les gens peuvent finir par changer et évoluer. Mais de voir une chaine de nouvelle de se plaindre ouvertement de ce changement, cela me met bouche bée. Combien de personnes ont vu ce reportage et combien ont accueilli leurs réponses ? J’ai peur de cette réponse, car je doute qu’elle soit encourageante pour l’anticipation de la femme dans nos sociétés modernes. Si cette chaine de nouvelles existe encore malgré tout les propos sont assez salés en préjugé, c’est parce qu’il y a des gens qui la regarde et qui supporte tout ce que celle-ci peut rencontrer.

    Surtout, quand on y pense, une chaine d’information est une source accessible de toute nouvelle ou information pour la population qui ne cherche pas lui-même. Alors quand celui-ci donne des informations erronées (comme la nouvelle sur les « no entry zone ») ou encore comme on le voit ici une étude teintée d’une idéologie patriarcale, on ne fait que défendre des mœurs qui empêchent l’émancipation des femmes auprès de la population qui l’écoute.

    Décidément, les personnes qui n’ont pas de bonne intention finiront toujours par se faire entendre.

  2. Ping : A qui doit-je faire confiance ? | Le dude qui blogue

  3. wisteria dit :

    Oh non pauvres hommes, ça doit être horrible d’être traité comme un stéréotype inutile par les auteurs, je pourrais pas imaginer comment on se sent 🙂

  4. Ping : 05 – Effet Frozen | Liberâme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s