Une mise en garde de Santé Canada sur les boites de films XXX?

Santé Canada

Bon, je vais rester dans une thématique familière, soit mon intarissable fascination pour le fanatisme de la droite américaine. Je vous promet de changer de disque d’ici peu.

En fait, c’est en lisant un dossier sur la cyberdépendance à la porno sur cyberpresse (ce doit bien être le douzième dossier sur ce thème, mais bon, il y a tant à dire) que le sujet de ce billet m’a frappé de plein fouet. Dans un des articles constituant le dossier, on apprend l’existence de recherches scientifiques visant à prouver que la porno crée une dépendance physique. Oui oui! La porno est aussi néfaste pour la santé physique que l’alcool, la cigarette et l’héroïne. Du moins, comme on l’apprend dans l’article, c’est ce que tente de prouver un certain John L. Harmer. Je cite l’article trouvé en ligne: « Dans son ouvrage publié en 2007, The Sex Industrial Complex, M. Harmer avance que l’exposition d’un jeune à la pornographie peut modifier les connexions nerveuses dans son cerveau, créant ainsi une dépendance à long terme à une hormone liée au plaisir qu’il nomme érotoxine. » Intéressant, le nom de cette hormone, qui mélange Éros et Toxique… Je suis stupéfait!

Mais il y a une information qui frappe avant tout et qui donne le ton à cette nouvelle sensationnelle : M. Harmer est politicien! Un politicien républicain, homme de la droite; M. Harmer mène une lutte contre la porno, notamment par le biais de la Lighted Candle Society, dont il est le président. À titre de groupe anti-pornographie (et donc pro-censure, dois-je ajouter), la Lighted Candle Society se démène pour éradiquer la pornographie. On voit bien dans cette visée tout la nuance que possède la droite! On ne vise pas une meilleure éducation des enfants face aux images, on ne vise pas à développer une meilleure littératie médiatique on sein de la population… non.. On tente d’éradiquer quelque chose de tout à fait ‘non-éradiquable’…Et on fonde une société de recherche scientifique pour faire dire n’importe quoi à des chercheurs. Car d’après la responsable des recherches à la Lighted Candle Society, Dre Judith Reisman, « regarder des films X déclenche une poussée d’adrénaline qui est ressentie dans le ventre et dans les organes génitaux, ainsi qu’une sécrétion de testostérone, d’ocytocine, de dopamine et de sérotonine. «C’est un véritable cocktail de drogues. La pornographie est un excitant extrêmement puissant, qui provoque flashs et euphorie. » »

Le sexe aussi, ça déclenche un ouragan d’hormones. Devons-nous comprendre que les hormones secrétées par notre système sont toxiques, surtout lorsqu’elles sont reliées à l’excitation sexuelle? Doit-on s’attendre à voir apparaître des mises en gardes flanquées de l’icône ‘poison’ sur les boites de films XXX? Ou devons-nous plutôt nous poser des questions sur les motivations de ce cher M. Harmer…?

M’identifiant d’emblée aux visées du féminisme, je suis loin d’appuyer les dynamique de pouvoir promues par la porno « de masse ». Mais je suis encore plus loin d’accepter un discours qui prône la censure par la désinformation, en faisant dire n’importe quoi par des chercheurs dans le simple but de tenir le troupeau au bout d’une laisse plus courte.

Je termine ce billet en rappelant que la droite religieuse a une drôle de façon de s’indigner de toutes sortes de comportements plus marginaux, mais que cette même droite a le don de fournir le plus grand nombre d’acteurs aux scandales de moeurs de toutes sortes – pensons simplement ici à Eliot Spitzergovernment_censorship_poster-p228099302315531500qzz0_400

J’attends vos commentaires!

Publicités

A propos The Prof

Un professeur de communication et de cinéma qui s'initie au merveilleux monde du blogue pédagogique dans le cadre de plusieurs de ses cours.
Cet article a été publié dans Actualité médiatique, Culture générale, Littératie médiatique, Presse écrite, Varia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Une mise en garde de Santé Canada sur les boites de films XXX?

  1. kloporte89 dit :

    Bien je trouve cela plus tôt ironique sur le fait de comparer le sexe à la drogue, car oui d’une certaine façon cela procure le même effet euphorique, mais de la à dire que c’est néfaste, ils en mètrent un peu trop. Il y a du sexe depuis le début des temps, le sexe nous entour et je n’ai jamais entendu dire qu’une personne est morte d’une overdose de sexe. Mais je suis vraiment contre ce républicain, tout ce qu’il veut faire comme The prof a si bien dit éradiquer, le non-éradiquable
    Kloporte89

  2. ytofmesyashev dit :

    Effectivement, j’étais au courant des ravages causés par l’insdustrie de la Porno sur les auditeurs. Juste à regarder la coureuse olympique jamaiquaine qui possèdait un trop haut taux de testostérone dans le sang. Trop de porno durant la jeunesse!

  3. lionnel dit :

    Je trouve cela triste et comique à la fois.

    Erotoxine? C’est juste inventer un mot pour faire peur. Ca sonne comme les « Africanized bees » (africanized, car c’est des abeilles méchantes!) à mes oreilles.

    Ça me rappelle cette expression qu’on dit aux enfants; « si tu te masturbes tu vas devenir aveugle! »
    Sauf qu’ici, tu deviens un drogué en regardant la porno… donc l’expression deviendrais « Si tu en regardes, tu ne pourras plus arrêter! »

    Mise en garde de Santé Canada sur les produits du X? Juste ça? Imaginez qu’on utilise la même méthode utilisée pour contrer l’alcoolisme, la toxicomanie et le tabagisme.. mais contre la porno: Étiquettes avec images des « dangers » sur les produits, spots publicitaires « chocs » gouvernementaux pour la prévention, grosses pancartes sur l’autoroute, une ligne téléphonique d’aide, concours « une boite de kleenex par mois », des patchs d’érotoxine, centres de désintoxication ect.
    Et pourquoi pas un télé-réalité du genre « Qui regarde pas, gagne »

    C’est le genre de dossier qui me rappellent d’autres débats du même genre (comme les jeux vidéos violents). Ça hurle fort, ça sort des exemples extrêmes pour marquer leurs points, mais ils ne s’attaquent qu’à la pointe de l’iceberg, n’apportent pas de solutions et ne touchent pas aux bases du problème et finalement rien ne change. Ça sert juste a faire couler de l’encre, et ce républicain semble savoir comment.

  4. Cheshire's Cat dit :

    Il n’y a pas que dans la pornographie, à proprement parler, que l’on retrouve des images à tendance « pornographiques » ou très trèèès trèèèèèès suggestives! Alors ma question est : Que faire? Oui; que faire de l’empire des sens, Des Idiots ou d’Antichrist ? Des oeuvres de Breillat ou de Haneke… Mais comment vont-ils gérer tout çà, ces chers monsieurs. Interdire les films, Censurer les films, Abattre les réalisateurs ???

  5. Cheshire's Cat dit :

    Il n’y a pas que dans la pornographie, à proprement parler, que l’on retrouve des images à tendance « pornographiques » ou très trèèès trèèèèèès suggestives! Alors ma question est : Que faire? Oui; que faire de l’empire des sens, Des Idiots ou d’Antichrist ? Des oeuvres de Breillat ou de Haneke… Mais comment vont-ils gérer tout çà, ces chers monsieurs. Interdire les films, Censurer les films, Abattre les réalisateurs ???

  6. Ping : Billet de la semaine « critique et littératie médiatique

  7. AFREG dit :

    Bonjour,
    Je suis AFREG, le webmaster du site http://www.pornodependance.com
    Mon site traite de l’addiction à la pornographie. En effet, une surconsommation de porno entraîne une véritable addiction, et modifie la perception psychologique qu’ont les dépendants de la sexualité.
    La pornographie présente également une sexualité violente et phallocratique, où la dimension affective du sexe est nié. Elle s »étend aujourd’hui dans toute notre société (cinéma, musique, publicité, magasines…) au point d’être devenue une véritable norme dans notre société, auquel il est difficile d’échapper.
    Mon site propose un forum où les dépendants et leurs proches peuvent venir s’exprimer librement. La communauté des membres s’entraide, sans se juger. Le tout est complètement bénévole, et donc gratuit.
    Merci de m’avoir lu! (contact@pornodependance.com)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s