Sur la nuance et l'islamophobie

Ce blogue a été plutôt silencieux cet été, mais à l’approche de la rentrée il est temps de se remettre au travail… et de s’indigner des affronts à l’intelligence qui nous assaillent.

Dans une perspective de littératie médiatique, je trouve un peu fascinant – et franchement déplorable – les divers mécanismes médiatiques et socioculturels qui semblent promouvoir une forme d’islamophobie au sein de notre population. J’ai publié par le passé un billet sur les chaines des courriels, ainsi que sur un certain groupe Facebook carrément débilitant ; je persiste aujourd’hui en ajoutant mon grain de sel sur un des sujets de l’heure : la fameuse vidéo d’une femme voilée à l’aéroport Trudeau, à qui on aurait omis d’exiger de se montrer le visage…

Il semble qu’au Québec, nous sommes un peu trop prompts à se vanter d’être tolérants et ouverts, alors que nous sautons régulièrement sur l’occasion de démoniser tout ce qui porte un voile. Il faut bien me comprendre (et me lire jusqu’à la fin): je crois fermement à la laïcité au sein de la sphère publique, tout comme aux rapports égalitaires entre les sexes (ceux qui me connaissent savent que je suis un féministe plutôt insistant). Par ailleurs, je crois également (et réellement) à la richesse que nous procure la diversité culturelle. À cet effet, les généralités qui s’écrivent et se disent au sujet des autres cultures, et qui commencent habituellement par « je suis pas raciste mais… », me font carrément ‘sauter une coche’ (pour parler en bon québécois). La situation de l’aéroport Trudeau fait partie de ces situations : on s’indigne, on condamne, on craint pour notre sécurité et notre identité… mais on n’a aucune idée de quoi on parle puisqu’on se fie à une seule source, très peu fiable de surcroît.

Marie-Claude Lortie a écrit aujourd’hui une chronique qui présente ENFIN une vision éclairée, et qui peut être lue sur le site de Cyberpresse. Elle questionne non seulement la vidéo, qu’elle qualifie d’approximative –  à juste titre ; elle questionne également la portée disproportionné de cette courte vidéo qui utilise le montage, les gros plans et les commentaires en intertitres pour générer une chasse au sorcières plus ou moins fondée. Comme Lortie le dit si bien : s’il y a VRAIMENT eu manquement dans les vérifications des identités de ces voyageuses, il y a certainement lieu d’enquêter et d’aller au fond du problème. Mais peut-on se fier à une courte vidéo amatrice, fortement éditée et très éditoriale, pour justifier les interventions qui nous ont été servies par notre cher gouvernement un tantinet paranoïaque ? Je crois que c’est dans une telle situation qu’on doit s’interroger sur la portée du journalisme citoyen qui, dans ce cas, semble encourager une nouvelle forme de méfiance digne du maccarthysme d’après-guerre. À l’ère de l’information, il semble que certains se contentent de fonder des opinions sur très peu d’information, finalement…

Pour ceux qui n’auraient pas vu la vidéo, la voici:

Publicités

A propos The Prof

Un professeur de communication et de cinéma qui s'initie au merveilleux monde du blogue pédagogique dans le cadre de plusieurs de ses cours.
Cet article a été publié dans Actualité médiatique, Culture générale, Islamophobie, Littératie médiatique, Presse écrite. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Sur la nuance et l'islamophobie

  1. L'ancien prof dit :

    Tout à fait d’accord avec vous cher M. Willis.
    Je gage un 10$ que les premiers invités de TOUT LE MONDE EN PARLE vont être ces femmes. La nuance, par contre, ne risque pas d’être le menu du jour.

  2. Ping : Sur la nuance et l’uqamophobie « critique et littératie médiatique

  3. Ping : » Sur la nuance et l’uqamophobie Critique et littératie médiatique

  4. Ping : Sur la nuance et l’uqamophobie « critique et littératie médiatique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s